Bilan d'activité du 1er janvier au 31 mars 2017

Trafic global

Rubriquedu 1er janvier au 31 mars 2016du 1er janvier au 31 mars 2017Var %
Hydrocarbures 1 863 659 1 886 827 1,24
Hors hydrocarbures 2 869 775 2 434 560 -15,17
Trafic Global 4 733 434
4 321 387
-8,71

Au premier trimestre de 2017, le trafic global ayant transité par le port de Béjaïa a enregistré une décroissance de 8,71%, causée par la baisse des importations qui ont régressé de 16,13%. Les exportations, par contre, ont progressé de 3,68% grâce à l’augmentation des exportations d’hydrocarbures.

 

Le Trafic des hydrocarbures a connu durant le premier trimestre de l’année en cours une légère progression de 1,24% grâce à l’augmentation de 5,62% des exportations de pétrole brut. Par contre les hydrocarbures raffinés à l’import ont enregistré une baisse de 23,57%.

 

Le trafic hors hydrocarbures, quant à lui, a connu un fléchissement de -15,17%. Ce dernier a été causé par le gel de l’octroi des licences d’importation par l’état pour certains produits.

 


Trafic selon mode conditionnement

RubriquesDébarquésEmbarqués
du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
Var % du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
Var %
Vracs liquides 422 470 383 511 -9,22 1 623 730 1 679 905
3,46  
Vracs solides 1 315 178 1 382 986 5,16 19 800 18 400 -7,07
Marchandises diverses 1 220 707 714 539 -41,47 131 549 142 046 7,98
Total 2 958 355
2 481 036
-16,13 1 775 079
1 840 351
3,68

 

  • Le trafic des vracs liquides s’est maintenu à près de 2 millions de tonnes au cours de ce premier trimestre de 2017, malgré la baisse de 9,22% enregistrée à l’import.
  • Les vracs solides ont enregistré une hausse de près de 5% grâce à la progression des importations de sucre en vrac de 25,36% et celles du soja de 11,29%. Toutefois, le blé a enregistré une baisse considérable de 52,9%.
  • Les marchandises diverses, quant à elles, ont connu une importante baisse de 36,66%, soit un écart de 495.671 tonnes. A l’import, la régression enregistrée a été bien plus importante, soit -41,47%, engendrée par la baisse du trafic des métaux ferreux (-73,04%) ainsi que la suspension des importations du ciment.
  • Les exportations de marchandises diverses, par contre ont réalisé un bond de près de 8%, grâce à l’export du sucre en conteneurs.

Trafic conteneurs

                  

Rubriquesdu 1er  janvier au 31 mars 2016du 1er janvier au 31 mars 2017Var(%)
Nombre EVP 67 966 57 448 -15,48
Tonnage net (1000Tonnes) 592 505 489 758 -17,34

 

Le trafic conteneurs a connu un recul de 15,48%, soit 10.518 EVP en moins. Le tonnage des marchandises conteneurisées a aussi baissé de 17,34%.


Qualité de service

Rubriquesdu 1er janvier au 31 mars 2016du 1er janvier au 31 mars 2017Var(%)
Attente moyenne en rade 4,60 2,63 -24,83
Séjour moyen à quai 3,03 2,89 -4,62

L’attente moyenne en rade a connu une nette amélioration passant de 4,60 jours au premier trimestre 2016 à 2,63 jours au premier trimestre 2017, soit une baisse de 02 jours.

Le séjour moyen à quai s’est également amélioré, de 3,03 jours au premier trimestre 2016, il est passé à 2,89 jours à la même période de 2017, soit une réduction de 4,62%.


Mouvement de la navigation

Nombre de navires à l’entréeJauge brute à l’entrée (1000 tonnes)
du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
Var(%) du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
Var(%)
325 289 -11,08 3 928 3 803 -3,18

Le nombre de navires ayant escalé au port de Béjaïa durant le premier trimestre de 2017 a baissé enregistrant un écart négatif de 36 navires. Les navires cargos ont enregistré la baisse la plus importante avec 52 navires en moins. La baisse du trafic des hydrocarbures à l’entrée a également engendré une baisse du nombre de navires d’hydrocarbures raffinés de 07 navires.


Produits Importés et Exportés

ProduitsDébarquésVar %EmbarquésVar %
du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
du 1er janvier au 31 mars 2016
du 1er janvier au 31 mars 2017
Produits Agricoles & Denrées Alimentaires 1 778 024 1 788 524 0,59 114 441 97 897 -14,46
Animaux vivants - - -  -  - -
Blé 308 497 145 310 -52,90 - - -
Autres céréales 568 797 589 688 3,67 - - -
Pommes de terre - -  - - - -
Fruits et légumes 2 503 - - - - -
Matières textiles 1 394 1 595 14,42  -  -  -
Bois 173 936 181 783 4,51  -  -  -
Sucre 371 663 465 910 25,36 110 924 90 494 -18,42
Lait 18 412 15 817 -14,09 - - -
Vins et alcools 10 353 15 257 47,37 - - -
Nourriture pour animaux 163 602 182 078 11,29 - - -
Oléagineux 143 241 170 089 18,74 3 354 6 500 93,80
Autres 15 626 20 997 34,37 163 903 453,99
Produits Pétroliers 279 229 213 422 -23,57 1 584 430 1 673 405 5,62
Pétrole Brut  - - - 1 584 430 1 673 405 5,62
Butane–propane 28 657 31 529 10,02 - - -
Hydrocarbures raffinés 250 572 181 893 -27,41 - - -
Minerais / Produits Métallurgiques 261 794 73 388 -71,97 - - -
Métaux ferreux 259 086 69 846 -73,04 - - -
Métaux non ferreux 2 708 3 542 30,80 - - -
Minéraux/Matériaux de construction 192 671 50 549 -73,76 - - -
Ciment 128 220 - - - - -
Autres 64 451 50 549 -21,57 - - -
Engrais/Produits Chimiques 109 349 97 154 -11,15 - - -
Engrais naturels 1 116 9 500 751,25 - - -
Phosphates 600 6 164 927,33 - - -
Produits chimiques 107 633 81 490 -24,29 - - -
MARCHS DIVERSES 337 288 257 999 -23,51 76 208 69 049 -9,39
TOTAL 2 958 355 2 481 036 -16,13 1 775 079 1 840 351 3,68